Préservation de l'environnement


Penser à la préservation de l’environnement

A commencer par les fournisseurs de VIVALYA qui vont mieux gérer la quantité de semences, leur répartition dans les champs et la gestion des terres cultivables (rotation des cultures) réduisant leur consommation de carburant et les doses de produits phytosanitaires et d’insecticides.

Jeune fille

Et se poursuit dans les dépôts qui agissent chaque jour un peu plus dans une démarche respectueuse de l’environnement. Par exemple, en optimisant les tournées de livraison aux clients à l’aller et de ramassage chez les producteurs au retour, en diminuant les distances parcourues et en équipant les camions, déjà normés Euro 5, en Ad blue, les dépôts de la coopérative préviennent et diminuent les émissions de CO2 ainsi que les nuisances sonores.

Le tri sélectif, l’installation de compacteurs, l’utilisation d’emballages recyclables, la suppression de suremballages superflus et la revalorisation de certains déchets par des partenaires dédiés (papeterie, combustible de chauffage) sont autant d’actions inscrites dans le quotidien des entreprises Vivalya.

L’offre saisonnière, diversifiée, conventionnelle et issue de l’Agriculture biologique pratiquée par l’ensemble des dépôts concourt à l’utilisation durable des ressources et à la préservation de la biodiversité végétale et animale.

Chaque jour des initiatives, choix personnels et choix d’entreprise, jalonnent le quotidien des salariés des sites Vivalya qui contribuent chacune à la protection de l’environnement et dépassent le cadre légal : covoiturage entre les salariés d’un même site, bonnes pratiques des consommations énergétiques, d’eau ou encore transmission du savoir et des compétences produits (variétés, usages, bienfaits…), des bonnes pratiques pour les produits frais (conservation, stockage…).